Antoní Taulé

  • Œuvres

    Insula Lux

    Le peintre catalan propose une étonnante exposition de tirages photographiques argentiques rehaussés à l’huile. Chaque œuvre est unique, au même titre que ses tableaux.
    Réputé pour ses clairs-obscurs, ses jeux entre l’ombre et la lumière dans des lieux très architecturés, Antoni Taulé ouvre ici de nouvelles perspectives. Au centre de l’image, un puit de lumière aspire le regard. Taulé peint à l’huile directement sur le tirage : là il efface un personnage, là il ajoute une perspective imaginaire, là il ouvre une porte vers un jardin.


    Insula Lux - peintures


    Interior

    L’œuvre de Taulé explore les relations entre ombre et lumière, intérieur et extérieur, présence et absence et donne à voir des espaces plongés dans l’obscurité desquels émane un faisceau lumineux, éclairant des décors parfois peuplés d’individus, isolés et esseulés, le plus souvent vides de toute présence. «[La lumière] arrive aussitôt (tout le monde sait qu’elle va très vite) et elle découvre, avec nous, tout ce que le noir, ou le demi-noir, nous cachait. Tantôt un personnage, tantôt un arbre en fleurs, tantôt une colline lointaine, tantôt un visage qui semblait attendre un regard. (...) La lumière de Taulé n’éclaire pas – sauf à de rares occasions – des objets ou des personnages préexistants. Ses modèles, elle les révèle. Sans elle, ils resteraient pour toujours dans le vague. »
    Jean-Claude Carrière, écrivain et scénariste « Visiteuse du soir » in Hors Série, BeauxArts éditions, Taulé Interior - Janvier 2016

    Les photographies de Taulé,issues de la série Interior, sont prises à partir des années 1970. Au départ véritables outils de travail, lui permettant d’appréhender l’espace et de saisir la lumière, afin de préparer au mieux ses peintures, ses photographies sont devenues des œuvres à part entière. La fin a rejoint le moyen. L’artiste envisage la photographie et la peinture comme une continuité, trouvant son origine dans la transparence des films argentiques.

    « Cette violence muette de ce qui se joue entre l’ombre et la lumière, la peinture de Taulé la doit incontestablement à ses photographies, comme prises de l’autre côté du monde. »
    Annie Le Brun, écrivain et critique.
    « Une violence muette », Hors Série, BeauxArts éditions, Taulé Interior - Janvier 2016

    « Chez lui, il y a une sorte de noirceur espagnole, même si à ma connaissance il n’y a pas d’images de cadavres, il y a chez lui une noirceur dans son art et un lien à la mort, par le seul fait que ses images soient des images qui viennent d’ailleurs, ce sont des esprits, ce ne sont pas des gens réels (…) Mais sans la violence. Chez lui il n’y a pas de violence. »
    Christian Boltanski, artiste,
    Extrait du film Taulé, La Nuit s’efface DVD, Paris, éditions Compagnie des Phares et Balises, Janvier 2016


    Les tirages sont limités à sept exemplaires, tous formats (24 x 36 cm et 60 x 90 cm) confondus et sont signés et numérotés (de 1 à 7) au recto.


  • Biographie

    Biographie

    Espagne , 1945-

    Taulé est né en 1945 à Sabadell, Barcelone. C’est son père qui lui a transmis le goût de la peinture, lorsqu’il le regardait peindre. Après ses études primaires, il entreprend des études d’architecture à Barcelone et obtiendra son diplôme en 1970. En 1965, il arrive à Paris et travaille dans des cabinets d’architectes. C’était le Paris de Sartre, la fin de la guerre d’Algérie, la construction de l’Unesco, l’année de la mort de Le Corbusier et la fin de Chandigarh, la Cinémathèque française et les films d’Antonioni. Depuis l’âge de 14 ans, il n’a jamais arrêté de peindre et fait sa première exposition personnelle en 1966 à l’Acadèmia de Belles Arts de Sabadell. À la suite de son diplôme d’architecture, il travaille à la construction de l’Université autonome de Barcelone pendant un an. Il est sollicité en 1971, pour l’élaboration d’un grand chantier sur la petite île de Formentera. C’est là qu’il fait la rencontre de Laetitia Ney d’Elchingen, avec qui il se mariera. Il se consacre alors entièrement à la peinture et Formentera, comme Paris, deviendra l’un de ses lieux privilégiés pour sa vie et son travail. Sa première exposition à Paris date de 1975 chez Mathias Fels, que lui aura présenté Hervé Télémaque - de nombreux tableaux où figure Djamilla, sa petite fille alors âgée de trois ans. Le titre de cette exposition est «Espace hors temps», avec une préface d’Alain Jouffroy. En 1976, Taulé expose chez Fabien Boulakia, rue Bonaparte, «Contre-Jour» avec une préface de Gérald Gassiot-Talabot et à Barcelone à la galerie Aimé Maeght, exposition visitée par Joan Miró et Alexandrer Calder. En 1977, à la galerie Beaubourg, avec Nahon et Trigano, alors associés. C’est en 1983 qu’il rencontre Jorge Luis Borges et Julio Cortázar qui lui écrira une nouvelle «Fin d’étape». Cette même année, il est nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, par Jack Lang. À partir de 1983, Taulé travaille pour le théâtre, Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov au Centre dramatique des Alpes. Pour Rudolf Noureev à Paris au Palais Garnier, et at Théâtre du Rond-Point pour Nathalie Sarraute, à New York au Metropolitan Opera pour Rudolf Noureev et au Samuel Beckett Theatre pour Simone Benmussa et Glenn Close, à Madrid au Centro Dramatico, à Barcelone au Teatre Nacional de Catalunya et dans d’autres théâtres à Barceone et Venise. L’atelier de Taulé est situé à Malakoff. Ses œuvres sont présentes dans de grandes collections privées et d’importantes institutions publiques internationales, aux États-Unis, au Japon, en Chine, en France et en Espagne. Depuis, son travail a fait l’objet de plusieurs rétrospectives.

    COLLECTIONS PUBLIQUES:

    Centre national d’art contemporain, Paris
    Musée d’art moderne de la ville de Paris
    Museu d’art modern, Barcelone Generalitat de Catalunya, Barcelone
    Museu de la Diputacio, Barcelone
    Maison de la culture, Grenoble, France
    Hastings Foundation, New York Mairie de Montrouge, France
    Fonds national d’art contemporain, France
    Maison de la culture du Havre, France Mairie de Villeurbanne, France
    Consell Insular de Formentera, Espagne
    Fundation « La Caixa », Barcelone Banc de Sabadell, Espagne
    Caixa d’Estalvis de Sabadell, Espagne
    Musée de Besançon, France Musée de Pau, France
    Museu art 2000, Torroella de Montgri, Espagne
    Tour d’argent, Tokyo
    Radio France internationale (RFI)
    Météo France Villa Tamaris centre d’art, La Seyne sur Mer
    Fundació Stämpfli, Sitges, Barcelona

  • Expositions

    Expositions et Foires

     

    2019 | Insula Lux | Galerie XII Los Angeles

    2019 | Insula Lux | Fondation Palau, Catalogne

    2019 | Taulé - Insula Lux - Pinturas |

    2019 | Insula Lux | Chanel Nexus Hall, Tokyo, Japon

     

    2018 | Art Elysées 2018 | Paris

    2018 | Insula Lux - Photographies rehaussées à l'huile |

     

    2017 | Fundació Stämpfli, Stiges, Barcelone, Espagne |

    2017 | Museu Artalroc, Principauté d'Andorre, Espagne |

     

    2016 | Institut Cervantes, Paris, France |

    2016 | Galerie Linz, New York |

    2016 | Interior |

     

    2014 | Art Elysées 2014 | Pavillons sur l’avenue des Champs-Élysées, Paris 8ème

    2014 | Maison Elsa Triolet Aragon, Saint-Arnoult-en Yvelines, France |

     

    2013 | Apparao Galleries, New Delhi, Inde |

     

    2012 | Besharat Gallery, Atlanta, USA |

     

    2010 | Fudacio Vila Casas, Musée Can Framis, Barcelone, Espagne |

     

    2006 | Villa Tamaris centre d'art, la Seyne-sur-Mer, France |

     

    2005 | Galerie Fribourg, Suisse |

    2005 | Alliance Française, Sabadell, Espagne |

    2005 | Sa Nostra, Formentera, Iles Baléares, Espagne |

    2005 | Shanghai Art Fair, Equations, Chine |

    2005 | Natus Art Gallery, Shanghai, Chine |

    2005 | Maison de la Catalogne, Paris, France |

    2005 | Academia de Belles Arts, Sabadell, Espagne |

     

    2003 | Galerie Salvador, Paris, France |

     

    2002 | Galerie Ollier, Fribourg, Suisse |

    2002 | Galeria Ambit, Barcelone, Espagne |

     

    1999 | Academia de Belles Arts, Sabadell, Espagne |

     

    1998 | Kiron Gallery, Dallas-Forworth, Etats-Unis |

     

    1997 | Galerie Kiron, Paris, France |

     

    1996 | Alliance Française, Sabadell, Espagne |

     

    1995 | Galerie Lucien Schweitzer, Luxembourg |

    1995 | Galeria Oda, Bercelone, Espagne |

     

    1994 | Sa Nostra, Ibiza, Iles Baléares, Espagne |

    1994 | Galeria Susany, Vic, Espagne |

    1994 | Galeria Ignasi Boixareu, Sabadell, Espagne |

     

    1993 | Galerie Kiron, Paris, France |

     

    1992 | Sala Gaspar, Barcelone France |

    1992 | Sala Gaspar, Barcelone, Espagne |

     

    1991 | Galerie du Centre, Paris, France |

    1991 | Bella &Sioma Baram Gallery, Formentera, Espagne |

     

    1990 | Galerie Lola Cerdan, Barcelone, France |

    1990 | Galerie Fiat & Doye, Paris, France |

     

    1989 | Galeria Susany, Vic, Espagne |

    1989 | Bella & Sioma Baram Gallery, Formentera, Iles Baléares, Espagne |

     

    1988 | Jornades d'Art Contemporani, Formentera, Iles Baléares, Espagne |

    1988 | Ajuntament d'Ager, Lleida, Espagne |

    1988 | Institut d'Estudis Ilerdencs, Lleida, Espagne |

    1988 | Galeria AB, Granollers, Espagne |

     

    1987 | Musée Goya, Castres, France |

  • Presse
  • Bibliographie

    Bibliographie

    2019 | INSULA LUX
    Postface de Joaquim Sala-Sanahuja Livre relié, couverture cartonnée toilée, coffret. Format 23 x 23 cm, 70 pages plus un dépliant. Ed. Chanel Nexus Hall, Tokyo

    2006 | La pintura de Taulé, 400 pages, ed. Villa Tamaris Centre d’Art

    2005 | Taulé-filiacions, Ed. Academia de Belles Arts de Sabadell

    1998 | Nox, textes de Laëtitia Ney d’Elchingen, Ed. Galerie Kiron

    1981 | Laboratoire de lumière, Ed. Cesare Rancilio

    Années